Klarthe
Follow via facebook Follow via twitter Follow via youtube Follow via dailymotion

Cydalise et le chèvre-pied - Gabriel Pierné

Transcription pour quintette à vent

21,10 €
mode d'édition :
k079part
Description du produit

Cydalise et le chèvre-pied

1ère suite d'orchestre (1914-1915)

 

Cydalise et le Chèvre-pied est un ballet en deux actes et trois tableaux de Gabriel Pierné, sur un argument de Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet, créé le 15 janvier 1923 à l'Opéra de Paris (direction Jacques Rouché) par Carlotta Zambelli et Albert Aveline.

Le sujet et le traitement musical rappellent le Prélude à l'après-midi d'un faune de Claude Debussy qui avait inspiré à Vaslav Nijinski son célèbre ballet en 1912.

Dans le parc du château de Versailles à la nuit tombée, les divinités des eaux et des bois (dryades, hamadryades, faunes, ægipans et nymphes) mêlent leurs danses que vient troubler le jeune chèvre-pied Styrax. Ses facéties lui valent d'être attaché à un arbre par ses compagnons malgré les suppliques de la nymphe Mnésilla, qui l'aime en secret. Il parvient à se libérer quand passe la voiture d'une troupe de danseurs venus représenter devant le roi Louis XIV une comédie-ballet, La Sultane des Indes. Styrax tombe aussitôt amoureux de la première ballerine, Cydalise, et décide de la suivre, caché dans une malle à costumes.

Styrax se mêle à la représentation et séduit Cydalise qui a le temps de lui offrir la rose qu'elle porte à son corsage avant qu'il ne soit chassé par les partenaires jaloux de la ballerine. Seule dans sa chambre, Cydalise ne parvient pas à s'intéresser aux billets doux de ses admirateurs, son esprit étant trop occupé par l'inconnu qui a troublé la représentation et son cœur. Sur un air de flûte, Styrax apparaît à la fenêtre. Les amants entament un pas de deux mais l'aube sonne bientôt l'heure de la séparation. Afin de rendre celle-ci moins pénible, Styrax endort Cydalise à l'aide d'une branche de pavots et lui donne un dernier baiser avant de rejoindre les bois.

 

Transcription : Pierre Rémondière

Durée : 14'

Nomenclature : flûte (jouant piccolo), hautbois, clarinette (jouant clarinette en La), cor, basson

Conducteur et parties séparées

 


Recherche (Editions)

DISTRIBUTION

 

 

Louise Jallu 4tet au
Studio de l'Ermitage
le 17 octobre 2019

 

Retrouvez nos disques sur...

 

 

 

 

 

Panier

 x 

Panier Vide

Connexion