Klarthe
Follow via facebook Follow via twitter Follow via youtube Follow via dailymotion

Cydalise et le chèvre-pied - Gabriel Pierné

E-mail

Transcription pour quintette à vent

Prix:
21,10 €
mode d'édition :

Description du produit

Cydalise et le chèvre-pied

1ère suite d'orchestre (1914-1915)

 

Cydalise et le Chèvre-pied est un ballet en deux actes et trois tableaux de Gabriel Pierné, sur un argument de Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet, créé le 15 janvier 1923 à l'Opéra de Paris (direction Jacques Rouché) par Carlotta Zambelli et Albert Aveline.

Le sujet et le traitement musical rappellent le Prélude à l'après-midi d'un faune de Claude Debussy qui avait inspiré à Vaslav Nijinski son célèbre ballet en 1912.

Dans le parc du château de Versailles à la nuit tombée, les divinités des eaux et des bois (dryades, hamadryades, faunes, ægipans et nymphes) mêlent leurs danses que vient troubler le jeune chèvre-pied Styrax. Ses facéties lui valent d'être attaché à un arbre par ses compagnons malgré les suppliques de la nymphe Mnésilla, qui l'aime en secret. Il parvient à se libérer quand passe la voiture d'une troupe de danseurs venus représenter devant le roi Louis XIV une comédie-ballet, La Sultane des Indes. Styrax tombe aussitôt amoureux de la première ballerine, Cydalise, et décide de la suivre, caché dans une malle à costumes.

Styrax se mêle à la représentation et séduit Cydalise qui a le temps de lui offrir la rose qu'elle porte à son corsage avant qu'il ne soit chassé par les partenaires jaloux de la ballerine. Seule dans sa chambre, Cydalise ne parvient pas à s'intéresser aux billets doux de ses admirateurs, son esprit étant trop occupé par l'inconnu qui a troublé la représentation et son cœur. Sur un air de flûte, Styrax apparaît à la fenêtre. Les amants entament un pas de deux mais l'aube sonne bientôt l'heure de la séparation. Afin de rendre celle-ci moins pénible, Styrax endort Cydalise à l'aide d'une branche de pavots et lui donne un dernier baiser avant de rejoindre les bois.

 

Transcription : Pierre Rémondière

Durée : 14'

Nomenclature : flûte (jouant piccolo), hautbois, clarinette (jouant clarinette en La), cor, basson

Conducteur et parties séparées

 


Recherche (Editions)

DISTRIBUTION

 

Retrouvez nos disques sur...

 

 

 

 

 

Panier

 x 
Panier Vide

Connexion