Klarthe
Follow via facebook Follow via twitter Follow via youtube Follow via dailymotion

Giration - Gabriel Pierné

E-mail

Transcription pour quintette à vent

Prix:
18,99 €
mode d'édition :

Description du produit

Divertissement chorégraphique (1934)

Deux figures immobiles peuplent la chambre de jeu : la Toupie, la Ballerine. L'une, inerte et rigide, est appuyée comme un jouet contre un meuble. L'attrait d'un miroir incite l'autre à faire l'épreuve de ses grâces coutumières.
Survient le Danseur qu'excitent les coquetteries de la jeune femme et le désir d'un jeu nouveau. Il enlace la Ballerine et l'entraine au rythme d'un valse d'abord lente et qui s'anime peu à peu. Bientôt la frénésie du tourbillonnement les sépare. Mais tandis qu'il poursuit seul l'étourdissante giration, elle, inexperte, ralentit, perd le fil et se laisse choir.
Le Danseur la ressaisit et prétend recommencer à tourner, mais à chaque tentative la Ballerine, prise de vertige, perd l'équilibre et tombe. Vainement elle offre au danseur déçu quelques témoignages de son savoir faire traditionnel : ce n'est point ce qu'il attend d'elle. Irritée, elle lui tourne le dos.
Le Danseur aperçoit alors la Toupie dans son coin. Comment faire tenir sur ses pieds cette étrange partenaire ? Il faudrait un lien pour l'assujettir : il dérobe le ruban de taille de la Ballerine et veut ceindre la Toupie. La Ballerine agacée tente de reprendre son bien, et c'est elle-même, en arrachant brusquement le ruban disputé, qui donne à sa rivale l'élan giratoire.
Le Danseur ravi, à grands coups de ruban. Comme un enfant ferait d'un sabot, continue d'insuffler une âme tournoyante à sa docile capture. Il s'enfuit avec elle, sans égard aux grâces suppliantes de la délaissée.
Alors la Ballerine se pique au jeu. Avec une patience jalouse elle s'essaie au mouvement fatal. Enfin elle tourne ! Le dépit, la vanité blessée, le désir d'être admirée à son tour lui ont enseigné les secrets de l'équilibre.
Quand reparait le Danseur toujours fouettant sa partenaire insensible, il admire la vivante Toupire, ivre elle aussi de giration, plus belle encore que l'autre. Et dans l'animation d'un tourbillon général un nouveau plaisir vient de naître.

 

Transcription : Pierre Rémondière

Durée : 9'

Nomenclature : flûte, hautbois, clarinette Sib, cor, basson

Conducteur et parties séparées

 


Recherche (Editions)

DISTRIBUTION

 

Retrouvez nos disques sur...

 

 

 

 

 

Panier

 x 
Panier Vide

Connexion